L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN) recrute un(e) Spécialiste régional SGES - Sénégal

Votre PANIER est vide
connectez-vous ou inscrivez-vous et faites vos achats

Localité: 

  • Indéterminée
Samedi, 3 Décembre, 2022 - 10:01

Annonceur

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN)
Professionnel

Objet de l'annonce: 

Informations sur l'Emploi
Titre du Poste: Spécialiste régional SGES
Niveau Requis : Master
Année d'Expérience Requise : 5 ans
Lieu du Travail: Sénégal
Date de Soumission : 18/12/2022

Description de l'Emploi
L’UICN est une union de membres composée à la fois d’organisations gouvernementales et d’organisations de la société civile. Il exploite l’expérience, les ressources et la portée de ses plus de 1 300 organisations membres et la contribution de plus de 16 000 experts. L’UICN est l’autorité mondiale sur l’état du monde naturel et les mesures nécessaires pour le sauvegarder. Le Secrétariat de l’UICN a des bureaux partout dans le monde et son siège est à Gland, en Suisse.
 
Tous les quatre ans, les membres de l’UICN adoptent un Programme quadriennal qui guide le travail de l’Union, en particulier celui du Secrétariat de l’UICN. Le Secrétariat met en œuvre le Programme de l’UICN à travers un portefeuille croissant de plus de 400 projets à travers le monde qui sont conçus pour répondre aux priorités des pays, des donateurs et de l’UICN. L’UICN a mis en place un système de gestion environnementale et sociale (ESMS) afin de fournir une procédure systématique pour vérifier les projets de l’UICN pour les impacts environnementaux et sociaux négatifs potentiels et pour s’assurer que les impacts négatifs sont évités ou minimisés dans la mesure du possible tout en favorisant les impacts positifs. . Les procédures et politiques ESMS sont expliquées dans le manuel ESMS et dans les normes ESMS disponibles sur www.iucn.org/esms.
Actuellement, l’application des procédures du SGES est assumée par le coordinateur mondial du SGES, mais la délégation d’une partie de ce travail est destinée à augmenter les performances du SGES, la livraison en temps opportun et l’efficacité opérationnelle et à garantir que l’examen est géographiquement plus proche des projets et sa partie prenante.
Pour réaliser ces améliorations, l’UICN recrute un spécialiste SGES pour le bureau régional pour l’Afrique centrale et occidentale, PACO. Il/elle sera responsable de l’application de la politique SGES de l’UICN sur le portefeuille régional de projets. Ce poste contribuera au leadership de la région en matière d’assurance qualité des sauvegardes et jouera un rôle clé dans l’amélioration des pratiques et de la culture SGES de l’UICN. Cela nécessitera une expertise et une expérience en matière de sauvegarde ainsi qu’une aptitude à conseiller et à former sur la nécessité et les avantages de l’application des garanties.

DESCRIPTION DE L’EMPLOI
PRINCIPALES RESPONSABILITÉS
 
En tant que spécialiste régional de l’application du SGES, ce poste est chargé de veiller à ce que les procédures, les normes et les principes du SGES soient appliqués sur le portefeuille de projets régional. Cela comprend la préparation de rapports d’examen préalable du SGES pour les projets dans la région PACO, y compris les projets spécifiques à un pays et multi-pays/régionaux, le conseil aux promoteurs sur les améliorations liées aux sauvegardes de la conception du projet, le soutien à la préparation des PACO et des documents de sauvegarde et la préparation de l’approbation du SGES. Cela implique en outre de fournir un soutien et une supervision pendant la mise en œuvre du projet pour garantir que les exigences du SGES sont respectées et assurer la qualité. Lorsqu’un grief lié à la sauvegarde est soulevé, il / elle jouera un rôle déterminant dans la résolution proactive du problème.
Il / elle renforcera également les capacités du SGES dans la région pour améliorer la conception de projets conformes au SGES et assurer la mise en œuvre efficace des stratégies de gestion des risques. Cela implique l’encadrement et la formation du personnel régional existant, des promoteurs de projet et des gestionnaires de projet (y compris externes à l’UICN) ainsi que le soutien au recrutement, à l’intégration et à la formation des responsables SGES du projet.
Ce poste fournit une expertise en matière de garanties pour soutenir l’apprentissage de l’application ESMS afin d’affiner davantage le système et d’augmenter l’efficacité du système. Il / elle surveillera l’application des outils de sauvegarde dans la région, distillera les leçons apprises et soutiendra le coordinateur SGES mondial dans le développement, les améliorations et l’apprentissage du système.
Ce poste relèvera du coordinateur régional MEL mais sera guidé techniquement par le coordinateur SGES mondial.

TÂCHES SPÉCIFIQUES
 
SGES du portefeuille régional
Application des procédures SGES sur le portefeuille régional de projets, en particulier :
1. Due diligence environnementale et sociale au stade de la conception du projet
• Examiner les projets sur les impacts environnementaux et sociaux, définir la catégorie de risque, identifier les études d’impact nécessaires et sauvegarder les outils/ des plans;
• Conseiller les promoteurs sur l’engagement des parties prenantes pendant la phase de conception et de mise en œuvre du projet ;
• Soutenir les promoteurs dans l’embauche d’experts pour les évaluations environnementales et sociales ; lorsque les problèmes sont moins complexes, procéder à des évaluations ciblées et à la consultation des parties prenantes ;
• Apprécier la qualité des rapports finaux d’EIES et des plans de gestion environnementale et sociale (PGES) et autres outils de sauvegarde ;
• Assurer une budgétisation appropriée pour les activités SGES ;
• Effectuer le contrôle de conformité final et préparer l’autorisation SGES des projets.
2. Soutien SGES pendant la mise en œuvre du projet
• Fournir une formation SGES pour l’agence d’exécution (AE) et les partenaires concernés au démarrage du projet ;
• Évaluer tous les produits livrables du SGES qui sont dus dans la phase de démarrage ;
• Soutenir l’AE dans le suivi des outils de sauvegarde et le rapport des progrès sur la mise en œuvre et la conformité à toutes les exigences du SGES ;
• Contribuer aux revues annuelles de la mise en œuvre du projet/missions de supervision et à l’élaboration des aspects spécifiques du SGES de la revue à mi-parcours et de la revue finale ;
• Gérer les données du projet ESMS, y compris les entrées sur le portail du projet pour assurer la maintenance des enregistrements ESMS.
3. Gestion des réclamations et signalement des incidents
• Soutenir l’AE dans la mise en place d’un mécanisme de réclamation au niveau du projet conformément à la note d’orientation sur le mécanisme de réclamation ;
• Travailler avec EA pour résoudre les griefs conformément au processus de règlement des griefs en trois étapes de l’UICN ;
• Tenir un registre des griefs et rendre compte des progrès accomplis dans la résolution des griefs ;
• Assurer le signalement en temps opportun des incidents et la mise en œuvre des actions correctives.
Renforcer la capacité SGES dans la région
Pour améliorer la conception de projets conformes au SGES et assurer la mise en œuvre efficace des stratégies de gestion des risques, il est essentiel de renforcer la capacité SGES régionale.
Cela implique :
4. Former et encadrer le personnel régional et les promoteurs de projet sur les procédures, principes et normes SGES pour assurer non seulement une application cohérente mais aussi une intégration proactive des principes SGES dans la conception du projet ;
5. Soutenir le coordinateur SGES mondial dans l’élaboration de supports de formation SGES et la prestation de sessions de formation ;
6. Contribuer au recrutement, à l’embauche et à l’intégration des nouveaux responsables SGES du projet dans la région.
Développement, perfectionnement et apprentissage du SGES
Soutenir le coordinateur SGES mondial dans le développement, les améliorations et l’apprentissage du système.
Cela implique :
7. Surveiller la mise en œuvre du SGES dans la région pour saisir les leçons apprises et les commentaires de l’AE et des parties prenantes du projet et suggérer des améliorations et des améliorations du système ;
8. Contribuer à l’amélioration des processus institutionnels pour accroître l’efficacité de l’application du SGES ;
9. Générer des leçons sur l’application SGES en identifiant les bonnes pratiques et en synthétisant ces pratiques pour diffusion ;
Effectuer d’autres tâches qui peuvent être assignées de temps à autre.
Veuillez noter : les termes de référence ci-dessus contiennent les principales responsabilités et fonctions de ce poste. Cependant, dans une organisation en constante évolution telle que l’UICN, les membres du personnel doivent faire preuve de flexibilité dans leur approche du travail et être disposés à entreprendre d’autres tâches qui leur sont raisonnablement attribuées mais qui ne font pas partie de leurs mandats habituels. Lorsqu’une tâche devient une partie intégrante des responsabilités d’un membre du personnel, les termes de référence doivent être modifiés en consultation entre le responsable, le membre du personnel et l’unité RH. L’un ou l’autre des trois peut initier la consultation.

CONDITIONS
 
• Master en sciences naturelles ou sociales, gestion de l’environnement, politiques ou droit, sociologie, anthropologie, études des peuples autochtones ou qualification comparable ;
 
• Minimum de 5 ans d’expérience professionnelle pertinente, de préférence dans la région, dans la promotion d’approches fondées sur les droits, l’amélioration des avantages socio-économiques et la gestion et la gestion des risques environnementaux et, en particulier, sociaux dans le cadre de projets de conservation ou de gestion des ressources naturelles ;
• Connaissances spécialisées et expérience pratique dans la réalisation d’évaluations environnementales et sociales et l’application de garanties/normes de performance (par exemple, Banque mondiale, IFC, etc.), dans la conception et la mise en œuvre d’outils de sauvegarde et de solutions techniques et organisationnelles ; familiarité avec le FEM et le FVC et les exigences nationales en matière de garanties dans la région ; les experts certifiés en impact social et environnemental auront un avantage ;
• Expérience pratique dans l’engagement avec les peuples autochtones, les groupes marginalisés, vulnérables ou minoritaires et les communautés locales, la conduite du CLIP et la gestion des risques sexospécifiques souhaités ; connaissance de la gestion des risques liés à l’application des lois environnementales, un avantage ;
• Capacité démontrée à travailler en collaboration au sein d’une équipe diversifiée, à encadrer des collègues et à concevoir et mettre en œuvre des cours de formation ;
• Très bonnes compétences interpersonnelles et haut degré de sensibilité culturelle;
• Solides compétences analytiques, style de travail diligent et capacité à évaluer rapidement des situations complexes;
• La maîtrise de l’anglais et du français est une exigence, les compétences en communication sont un avantage.

Catégorie: 

  • Services Emploi

Date limite de validité: 

Date limite de Soumission : 18/12/2022

Source de l'annonce: 

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN)

Partagez cette page avec vos amis