Etude sur l'accès humanitaire Région du Sahel (Burkina Faso, Mali, Niger)

Votre PANIER est vide
connectez-vous ou inscrivez-vous et faites vos achats

Localité: 

  • Indéterminée
Mardi, 14 Décembre, 2021 - 18:14

Annonceur

Geneva Call
Professionnel

Objet de l'annonce: 

I. RAPPEL DU CONTEXTE JUSTIFICATION DE L’ANALYSE :

Dans les situations de conflit armé et de violence, l'Appel de Genève, en tant qu'organisation humanitaire internationale neutre, impartiale et indépendante, s'efforce de renforcer le respect des normes et principes humanitaires par les acteurs armés non étatiques, afin d'améliorer la protection des civils, tout en soutenant les communautés locales dans leurs efforts pour renforcer leur propre protection.**

II. OBJECTIF GLOBAL DE LA MISSION D’EVALUATION

2.1. Objectif global :

Cette consultance s´inscrit dans le cadre du projet SHARE (Safeguarding Humanitarian Access in CentRal Sahel), en partenariat avec NRC, financé par le FCDO.

Le projet, en particulier le résultat 1 et les activités associées, a été construit autour du MoU global du NRC avec l'Appel de Genève. Grâce au partenariat avec l'Appel de Genève, le projet bénéficiera de l'expertise technique unique de l'Appel de Genève dans l'engagement humanitaire des groupes armés non étatiques, entre autres pour l'accès humanitaire, en permettant à d'autres organisations humanitaires de s'engager avec les groupes armés non étatiques.

2.2. Objectifs spécifiques :

Une étude de recherche sur l'engagement potentiel des groupes armés non étatiques dans la coordination civilo-militaire : en s'appuyant sur les bonnes pratiques existantes et sur des analyses minutieuses des différents contextes, cette recherche explorera comment les groupes armés non étatiques pourraient être engagés dans la coordination civilo-militaire ; elle sera menée par un/e consultant/e avec une forte connaissance du contexte régional. Elle comprendra également le développement de nouvelles directives qui articulent différentes options de modèles de coordination, et la manière d'impliquer la communauté des ONG. L'Appel de Genève contribuera à cette étude, en s'appuyant sur ses capacités de recherche et ses résultats existants, et contribuera à l'élaboration des nouvelles orientations, sur la base de son expérience en matière d'engagement avec les groupes armés non étatiques.

Organisation d'un atelier de deux jours par l'Appel de Genève en collaboration avec le NRC pour les acteurs clés impliqués dans l'accès humanitaire et la coordination civilo-militaire afin d'identifier un modèle de coordination plus réactif, en mettant l'accent sur les groupes armés non étatiques : l'atelier sera organisé à Bamako, Mali et permettra une contribution inter-agences pour discuter des résultats afin de réimaginer la façon dont la coordination civilo-militaire sur le terrain fonctionne, y compris afin d'accommoder les groupes armés non étatiques. Les résultats d'un tel atelier pourraient inclure des initiatives d'engagement avec la communauté des donateurs humanitaires (voir résultat X - plaidoyer) et une future approche de renforcement des capacités, y compris en coordination avec l'Appel de Genève, bénéficiant de sa capacité à permettre à d'autres acteurs humanitaires de s'engager efficacement avec les groupes armés non étatiques.

III. RESULTATS ATTENDUS

  • Le niveau de connaissance sur l´accès humanitaire et la coordination civil-militaire dans les 3 pays est développé pour Geneva Call;

  • Une analyse des tendances, ressemblances et différences entre les trois contextes du Centre Sahel en termes d´accès humanitaire et de la coordination civil-militaire afin d'identifier un modèle de coordination plus réactif est réalisée en mettant l'accent sur les acteurs armés non étatiques ;

  • Une évaluation claire sur l'engagement potentiel des acteurs armés non étatiques dans la coordination civilo-militaire est effectuée, en se basant sur les bonnes pratiques existantes et en suivant une approche comparative aux dynamiques existantes dans la région du Sahel.

  • Un atelier de deux jours à Bamako, Mali pour présenter les résultats de la recherche est organisé ;

  • Des orientations articulant les différentes options de modèles de coordination et d´engagement, ainsi que des recommandations de renforcement des capacités sont présentées à des acteurs humanitaires opérant dans la région du Sahel.

IV. APPROCHE METHODOLOGIQUE

4.1. Conduite méthodologique

La présente évaluation se déroulera en cinq (5) étapes.

Etape 1 : Planification de la mission

Elle consiste à l’élaboration des termes de référence et de la note méthodologique qui sera ensuite validée par la direction de Geneva Call. En vue d’une bonne préparation de la mission terrain, le Consultant prendra contact avec les différentes missions de Geneva Call dans la région et les personnes ressources concernées par l’étude. Il s’agira de donner l’information sur les objectifs et le déroulement de la mission.

Etape 2 : Collecte des données sur le terrain

Au niveau de chaque pays, le Consultant procédera à l’administration des outils destinés à échanger avec les cibles. Deux entretiens de groupes (Focus-group) et une quinzaine d’entretiens individuels seront réalisés par pays.

Les focus-group cibleront des groupes homogènes et concerneront distinctement des représentants d´acteurs armés d’une part, ainsi que des acteurs de la société civile et des acteurs humanitaires d’autre part.

Etape 3 : Traitement des données et rédaction du rapport de l´étude

Les données collectées seront progressivement analysées selon une méthode dite du tri- plat en suivant les principaux axes de questionnement inscrits dans les Guides d’entretien. Elles seront agrégées selon le type d’acteurs et par région.

Le canevas de rédaction du rapport suivra les indications formulées dans le contrat en ce qui concerne la restitution des résultats de l´étude. Ce rapport provisoire sera soumis à la direction et la conseillère juridique de Geneva Call pour prendre en compte les observations et amendements des partenaires.

Etape 4 : Restitution du rapport de l´étude

Le Consultant organisera un atelier de deux jours à Bamako, Mali, et une liste des acteurs invités sera dressée et en coordination avec la Direction de Geneva Call et NRC.

Cet atelier aura pour objectif la présentation du rapport, des résultants, ainsi que les leçons apprises et recommandations à adresser. Le Consultant produire une note de présentation en format Power Point afin de soutenir les échanges sur les résultats de l’étude.

Etape 5 : Consolidation et finalisation du rapport

Le Consultant intégrera dans la version finale du rapport l’ensemble des observations et amendements des participants à l’atelier de restitution. Au besoin, il pourra faire une récolte de données complémentaires pour prendre en compte les aspects pas ou insuffisamment traités dans le rapport provisoire.

V. MANDAT DU CONSULTANT

Le Consultant aura pour mission de :

  • Revue de la documentation ;

  • Planifier les activités de la mission ;

  • D’organiser les rencontres avec les acteurs ;

  • Traiter et analyser les données collectées ;

  • Rédiger un rapport de l’évaluation ;

  • Organiser un atelier de restitution (deux jours) à Bamako, Mali ;

  • Présenter les résultats de la recherche.

VI. LIVRABLES

  • Un rapport provisoire ;

  • Une note de présentation du rapport pour l’atelier de restitution ;

  • Un rapport final consolidé.

VII. DUREE

La consultance durera de janvier à mars 2022.

VIII. COMPETENCES OBLIGATOIRES

  • Diplôme d'études supérieures en sciences sociales, en Droit International Humanitaire ou dans une discipline connexe;

  • Expérience démontrée de 7 ans au moins des programmes humanitaires et de la collecte des données quantitatives et qualitatives ;

  • Expérience dans le domaine de la gestion prévention des conflits et médiation avec les acteurs (Etat, AANE et représentants de la société civile). ;

  • Bonne connaissance des techniques d’analyses des données notamment les méthodes actives de recherche participative ;

  • Connaissance en matière de sécurité ;

  • Expérience de travail dans des zones de conflit ;

  • Forte familiarité avec le contexte social, culturel et la dynamique du genre dans la région du Sahel ;

  • Capacité à communiquer en français et en anglais ;

  • Excellentes compétences en matière de recherche, de rédaction, de documentation, de présentation et de rédaction de rapports ;

  • Souci du détail et respect des délais serrés.

    Les personnes, bureaux ou firmes intéressés par ce mandat peuvent soumettre leur dossier de candidature à
    hr-field-vacancies@genevacall.org . Les dossiers de candidature doivent inclure :

    · Le CV du ou de la consultante mettant en exergue ses expériences pertinentes liées au mandat ;

    · Une proposition technique et financière détaillée ;

    · Une expérience d’au moins sept (7) ans liés au mandat.

     

Catégorie: 

  • Services Cabinet d'experts

Date limite de validité: 

Date limite de dépôt des offres : 19 décembre 2021

Source de l'annonce: 

Geneva Call

Partagez cette page avec vos amis